Causes et impact de l' arrêt des anti-Tnfα au cours des MICI

Objectifs :
L'objectif de notre étude est de rapporter les causes de l'arrêt des Anti-Tnfα au cours des MICI, le devenir de ces patients à posteriori et quelle prise en charge ultérieure (rechute++ )

{{ Math.ceil(time['minutes']) }} min read / 1 Commentaires / 146 Vues / Publié le 2019-12-11

Objectifs :

L'objectif de notre étude est de rapporter les causes de l'arrêt des Anti-Tnfα au cours des MICI, le devenir de ces patients à posteriori et quelle prise en charge ultérieure (rechute++ )

Matériels et méthodes :

Il s'agit d'une étude descriptive rétrospective incluant tous les patients atteints d'une MICI et chez qui l'arrêt de l'anti-Tnfα fut décidé soit sur décision médicale (rémission prolongée) ou forcé (effet secondaire majeur) en se basant sur des données cliniques évolutives à 6 mois, à 1 an, à 2 ans et au-delà.

Résultats :

Dans une cohorte de 82 patients porteurs de MICI traités aux anti-Tnfα, 31 patients ont été colligés avec une moyenne d'âge de 33,26 ans et des extrêmes entre 17 ans et 54 ans repartis en 22 hommes et 9 femmes. 29 patients étaient atteints de MC et seulement 2 patients de RCH. Parmi eux, 5 patients étaient fumeurs, 29 % avaient une localisation iléale de la MC et 48 % une MC fistulisante (LAP). Une combotherapie (ADA + AZA) était indiquée chez 65% des patients.
 39%, 19%, 29% et 13 % des patients ont interrompu leur traitement respectivement à 6 mois, 1 an, à 2 ans et au-delà. L'Endoscopie de contrôle avant l'arrêt du traitement fut réalisée chez 71% des patients et l'Azathioprine fut maintenue chez 50 % des patients. 54% des patients sont toujours en rémission, 39% ont rechuté et 2 patients ont eu une évolution fatale. l'optimisation des anti tnf est indiquée chez 18% des patients et une complication chirurgicale est survenue chez 3 patients. 5 patients sont perdus de vue.
Tout patient en arret d anti tnf bénéficie d une surveillance clinique et biologique régulière

Conclusion :

L'arrêt des anti-Tnfα est discuté au cas par cas et une surveillance adaptée est nécessaire pour prévenir les rechutes et préconiser d'autres options en cas de contre-indications à l utilisation des anti tnf

Causes et impact de l’arrêt des anti-TNFα au cours des MICI

AUTEUR

Pr. AMAR Malika

Hépato-Gastro-Entérologue- CHU Oran

Société Algérienne d'Hépato-Gastro-Entérologie et d'Endoscopie Digestive

hôtel el aurassi, alger , 2019-11-28 jusqu'a 2019-11-30

Santedz 2022 ©