Education thérapeutique des transplantés rénaux

Co-auteurs : Dr S.BELGACEM (2) ; Dr. N.Z.LAZLI(3) ; Dr. K.HABCHI(4) ; Pr. M.SAIDANI(5) ; Pr. R.DJIDJIK(6).

(1) Assistante en pharmacologie, service d’Immunologie médicale, CHU Beni Messous.

(2) Interne en Pharmacie ; service d’Immunologie médicale, CHU Beni Messous.

(3) Maitre-assistante en pharmacologie, service d’Immunologie médicale, CHU Beni Messous.

(4) Maitre-assistante en néphrologie, service de Néphrologie, CHU de Beni Messous.

(5) Professeur chef de service de Néphrologie du CHU Beni Messous.

(6) Professeur chef de service d’Immunologie médicale du CHU Beni Messous.

{{ Math.ceil(time['minutes']) }} min read / 0 Commentaires / 180 Vues / Publié le 2020-01-23

Les patients transplantés rénaux doivent gérer au quotidien un traitement immunosuppresseur contraignant, l’éducation thérapeutique doit faire partie de leur prise en charge pour  permettre de les aider à améliorer leur qualité de vie.

L’objectif de ce travail était de mettre en œuvre un programme d’éducation thérapeutique (ETP) des greffés rénaux et d’évaluer l’impact de ces séances sur les connaissances et les compétences des patients.

Il s’agit d’une étude descriptive menée sur un échantillon de 42 patients transplantés rénaux. Pour chaque patient un diagnostic éducatif a été établi grâce à un questionnaire de 11 questions afin d’identifier ses connaissances pour adapter la séance d’ETP selon ses besoins. Trente-neuf séances individuelles et une séance collective ont été réalisées, les outils utilisés sont: un classeur-imagier, une présentation Power-Point et des dépliants remis aux patients à la fin de chaque séance. Une évaluation des connaissances acquises par un quiz a permis de voir si les connaissances des patients ont été améliorées.

Le score moyen obtenu par les patients lors du diagnostic était de 10.38/18, avec une différence significative (P= 0.031<0.05) entre les nouveaux et les anciens greffés, la moyenne la plus faible (8,89/18) était retrouvée chez les greffés de moins de 6 mois. La durée moyenne des séances d’ETP individuelle était de 37.43 minutes, elle était significativement plus longue (45 minutes) chez les greffés de moins d’un an (P= 0.034<0.05). Lors de l’évaluation, une nette amélioration des scores a été notée après l’ETP avec une différence significative entre les moyennes des scores obtenus avant et après les séances d’ETP (P< 0.0001).

Les résultats obtenus montrent l’intérêt de l’ETP dans l’amélioration des connaissances du transplanté rénal permettant d’accroître l’observance, ainsi que l’acquisition des compétences lui permettant la gestion des effets indésirables et leur prévention à travers les règles hygiéno-diététiques et les dosages des immunosuppresseurs.

Education thérapeutique des transplantés rénaux

AUTEUR

Dr. SEBHI Faiza

Assistante en pharmacologie Service d’immunologie- CHU Beni Messous

La Société Algérienne de Transplantation d’Organes

centre familial de la c.n.a.s, alger , 2020-01-10 jusqu'a 2020-01-11

Santedz 2022 ©