La pharmacie de demain : visions et projets

Présenté par l'association nationale des pharmaciens algériens (ANPHA)

{{ Math.ceil(time['minutes']) }} min read / 0 Commentaires / 87 Vues / Publié le 2021-07-26

L'association nationale des pharmaciens Algériens (ANPHA) est une association socio-économique et scientifique créée en 2020 pour promouvoir et maintenir l'honneur et les valeurs de la profession du pharmacien en Algérie.

La pharmacie est un domaine pluridisciplinaire très vaste et très riche en matière du développement.

Le pharmacien par ses connaissances n'est pas un simple prestataire de service, il existe pour lui différentes débouchées (officine, industrie, ministère, hospitalier...etc) mais pas uniquement, il peut encore développer un potentiel d'entrepreneuriat et démarrer son propre projet dans les différents domaines.

L'ANPHA est un espace d'échange qui regroupe tous les pharmaciens de tous les secteurs d'activités sans exception et qui a pour objectif :

- la place du pharmacien dans la société et le système de santé.

- la formation continue.

- les débouchés du pharmacien.

- l'accompagnement professionnel des diplômés.

- le partage d’expériences.

- les bonnes pratiques et les démarches qualité

- la santé publique, la bonne prestation et la qualité du produit pharmaceutique.

Visions de l'ANPHA :

- engager des réformes dans le secteur de la pharmacie est plus qu'une priorité, devant cette crise à la fois sanitaire et économique dans le pays, le pharmacien peut jouer un rôle primordial en étant le premier connaisseur du médicament.

- une corporation unie, complémentaire et solidaire "aucun pharmacien n'est plus important qu'un autre" dans le but de l'échange entre les pharmaciens aînés et jeunes.

- garantir les mêmes chances de réussite pour la nouvelle génération de pharmaciens, le nombre de pharmaciens est en explosion versus le développement de leurs débouchés

- la formation continue professionnelle du pharmacien : la formation universitaire ne répond pas au besoin du terrain, il y a un déséquilibre entre la formation pédagogique et la formation professionnelle, les chances d'avoir des stages sont minimes, depuis 2011 les étudiants ont lancé des appels pour intégrer les industries pharmaceutiques mais malheureusement l'université n'a pas pu déclencher ce rapport entre théorie et pratique.

* Avec la participation de 3314 pharmaciens à travers le territoire Algérien, l'ANPHA à la fin de l'année 2020 avait procédé à une enquête afin de chiffrer les phénomènes :

-Trouver un emploi semble difficile pour 81%.

- En phase de pré-emploi et de recherche active (chômeurs) 22% qui est un taux alarmant car il dépasse le taux de chômage de la population générale (15%).

- 58% n'ont pas pu décrocher un poste de travail ailleurs que dans l'officine pendant 03 ans après obtention du diplôme et donc les chances d'emploi dans les autres débouchés sont limitées. La réglementation de poste du pharmacien au sein de l'officine devient une obligation, ainsi revoir les missions du pharmacien officinal

- 83% n'ont pas pu bénéficier de l'accompagnement professionnel en post-études.

- Insertion professionnelle difficile : 25% à l'industrie, 24% à l'officine, 21% à l'Hospitalier.

- Seuls 17% des pharmaciens en exercice ont droit à des formations continues, ce qui reste peu étant donné que le domaine est continuellement dans l'innovation.

* Les recommandations :

- adoption d'une approche de formation basée sur les besoins en pharmaciens dans le secteur à Long et à moyen terme, prêter attention à une formation qualitative au lieu de pourvoir les sièges pédagogiques disponibles.

- un plan d'insertion professionnelle.

- formations orientées compétences recherchées pour créer un cursus sur mesure.

- formation professionnelle post-universitaire (école supérieure de l'industrie pharmaceutique)

* Les projets de l'ANPHA :

- pharmaciens des établissements pharmaceutiques dont le but est de sortir de la caution administrative vers l'expertise et la vraie responsabilité pharmaceutique.

- pharmaciens des établissements de santé Public et privé (hôpital, clinique) avec integration du rôle du pharmacien.

- spécialisation du cursus du pharmacien, il s'agit des formations orientées vers les compétences recherchées.

- formations continues spécialisées des pharmaciens (ex : master)

- l'exercice officinal, adopter certaines démarches

- pharmaciens entrepreneurs, encouragement par l'association qui va jouer un rôle d'incubateur.

* L'engagement, l'intégrité et l'innovation sont les valeurs de L'ANPHA.

AUTEUR

anpha

SIPHAL

palais des expositions safex alger , 2021-07-07 jusqu'a 2021-07-10

Santedz 2022 ©