La récidive précoce après exérèse r0 dans le cancer de la vésicule biliaire - cpmc

D'après la conférence du Pr. AZZOUZ Abdelghani

{{ Math.ceil(time['minutes']) }} min read / 0 Commentaires / 59 Vues / Publié le 2019-03-02

Le cancer de la vésicule biliaire est l’un des cancers les plus agressives du tractus gastro-intestinal et associé à un mauvais pronostic. Le traitement potentiellement curatif est la chirurgie. La cholécystectomie radicale est la seule méthode capable d’améliorer le pronostic des patients qui est lié au taux non négligeable des récidives locales et métastatiques après chirurgie. L’objectif de l’étude est d’évaluer les facteurs de récidive précoce après une cholécystectomie radicale.

Matériel et méthodes. Étude prospective qui avait inclus quarante (40) patients soit 47,0 % (40/85). L’âge moyen était de 58,5 ans (33-74) dont 31 patients étaient des femmes. Le mode de découverte était radiologique chez 22 patients, per opératoire chez 02 patients et post opératoire chez 06 patients. Une cholécystectomie radicale a été pratiquée chez tous les patients. La récidive précoce est définie par la présence d’une récidive radio-bio-clinique locale ou à distance, observée avant la première année.

Résultats. Le taux de CA 19-9 était élevé chez 10 patients. L’envahissement hépatique était présent chez 12 patients. L’envahissement hépatique était macroscopique chez 09 patients. La marge de sécurité hépatique (supérieure à 20 mm) était insuffisante chez un (01) patient. L’envahissement périneural du ligament hépato-duodénal était présent chez 08 patients dont sept (07) patients avaient un envahissement ganglionnaire N1 ou N2. L’envahissement ganglionnaire a été observé chez 18 patients (45,0 %). L’exérèse était de type R0 chez 34 patients. Le siège du résidu tumoral R1 était para aortique chez 04 patients, à la jonction cystico-biliaire et au niveau de la tranche biliaire distale. Le taux de récidive précoce après exérèse R0 était de 23,5 % (08/34). Le siège de la récidive était hépatique (05), péritonéal (02) et cérébral (01). En analyse bivariée, les facteurs significativement associés à la récidive précoce, après exérèse R0, sont l’envahissement hépatique (p = 0.025) et le taux élevé de CA 19-9 (p = 0,0002).

Conclusion. L’envahissement hépatique et le taux élevé de CA 19.9 semble être des facteurs de récidive précoce. En présence de ces facteurs, le bénéfice de la cholécystectomie radicale doit être discuté en réunion de concertation pluridisciplinaire.

RECIDIVE-PR...19-7-1.pptx

238.81 KB

la récidive précoce après exérèse ro dans le cancer de la vésicule biliaire

AUTEUR

Pr. AZZOUZ Abdelghani

Chirurgie Oncologique, Maitre de conférences Centre Pierre et Marie Curie d’Alger

Association Algérienne des Chirurgiens Libéraux

hôtel azul club palm beach , 2019-02-22 jusqu'a 2019-02-23

Santedz 2019 ©