Les œufs n’augmentent pas le risque cardiométabolique

D'après la communication orale : Consommation des œufs et risque cardiométabolique Par M Makhlouf et al

{{ Math.ceil(time['minutes']) }} min read / 0 Commentaires / 27 Vues / Publié le 2018-10-21

Les œufs ont longtemps été considérés comme à haut risque cardiovasculaire du fait de leur richesse en cholestérol. 
Les études récentes ont cependant montré que la consommation régulière jusqu’à un œuf par jour n’avait pas de conséquences néfastes sur l’organisme et qu’au contraire elle pouvait améliorer le risque métabolique et cardiovasculaire. 
Dans notre étude réalisée chez 300 personnes, ceux qui consommaient 3 à 5 œufs par semaine avaient un moindre risque de diabète et d’hypertension artérielle. 
En effet, les œufs sont riches en acides gras monoinsaturés et en protéines d’excellente qualité métabolique qui augmentent le HDL cholestérol, améliorent l’insulinorésistance et diminuent la pression artérielle par inhibition du système rénine angiotensine aldostérone.

AUTEUR

pr. s azzoug

SERVICE D'ENDOCRINOLOGIE ET MALADIES MÉTABOLIQUES À L'EPH BOLOGHINE D'ALGER

Société Algérienne d'Endocrinologie et Métabolisme

hÔtel el aurassi , 2018-10-18 jusqu'a 2018-10-20

Santedz 2019 ©