Déclenchement par les analogues : que faudrait-il savoir ?

D'après la conférence du Pr Ag Mohamed KHROUF.

{{ Math.ceil(time['minutes']) }} min read / 0 Commentaires / 19 Vues / Publié le 2018-12-30

Le déclenchement par analogues de la Gn-RH a certainement été l’une des avancées majeures en matière de conduite de la stimulation ovarienne. Utilisé en cycle antagoniste, Il a enfin permis de pratiquement annuler le risque de syndrome d’hyperstimulation ovarienne en cas de réponse excessive et d’éviter aussi les annulations.

Néanmoins, son utilisation diffère de l’HCG, puisque le déclenchement par analogue se base sur la stimulation de la sécrétion de la LH endogène, ce qui suppose un axe hypothalamo-hypophysaire fonctionnel. Ceci conduit, si le pic de LH est insuffisant, à des recueils suboptimaux et même dans 1 à 3.5 % des cas à des ponctions blanches. Ceci amène plusieurs équipes à vérifier le pic de LH 12 heures après le déclenchement. Il existe pourtant des moyens de sauver les cycles ou de prédire cette situation. Dans ce cas, une optimisation du déclenchement par analogues est possible.

Autre écueil majeur : la phase lutéale défectueuse. Ceci, entraîne une baisse importante des taux de grossesse en cas de transfert frais. Cela a conduit les cliniciens à recourir en grande partie au freeze all. Ceci dit, de plus en plus de publications ont mis en avant la possibilité d’un transfert frais, moyennant une modification et une intensification du soutien à la phase lutéale selon différents protocoles. Il s’agit principalement d’un protocole introduisant l’HCG à faible dose ou de protocoles de phase lutéale intensive.

Le premier est efficace mais fait réapparaitre dans une certaine proportion le risque d’OHSS, le deuxième fait l’objet de plus de réserves quand à son efficacité.

Le Freeze all reste pour le moment la seule possibilité sûre et efficace après déclenchement par Agoniste de la Gn-RH.

déclenchement par agoniste : que faudrait-il savoir ?

AUTEUR

mohamed khrouf, md, professeur agrégé

Coordinateur du centre Fertillia, clinique la rose à Tunis

Société Algérienne de Médecine de la Reproduction

sheraton , club des pins staoueli , 2018-11-15 jusqu'a 2018-11-17

Santedz 2019 ©