Asthénopies, céphalées, diplopies intermittentes…..au-delà de la réfraction….

D'après la conférence du Dr. CHABANE Ghaouti

{{ Math.ceil(time['minutes']) }} min read / 0 Commentaires / 32 Vues / Publié le 2018-12-23

Les asthénopies, les céphalées et les diplopies intermittentes représentent des motifs fréquents de consultation. La majorité de ces plaintes est en grande liée à un problème visuel nécessitant l’examen de la vision. Les causes de la prescription ophtalmique sont correctrices (amélioration de l’acuité visuelle, disparition de l’asthénopie et des céphalées) et/ou thérapeutique (traitement des dysfonctionnements du système visuel, accommodation, convergence et fusion sensorielle).

Dans notre cette communication, nous avons exposé une méthodologie exhaustive illustrée de cas pratiques. Cette méthodologie est une synthèse de quatre approches analytiques (Analyse graphique, Analyse de l’Optometric Extension Program, Analyse normative et Analyse de la Disparité de Fixation). Les hétérophories dissociées, les réserves fusionnelles, les amplitudes de convergence et les accommodations relatives (positive et négative) représentent les éléments clé  pour mettre en évidence l’étiologie de la plaine, qualifier et quantifier le diagnostic et fournir la solution (Ajustement des sphères, Prismation ou Thérapie Visuelle).

Une série de cas pratiques évalués à travers une approche intégrée ou la réfraction optique n’est qu’un paramètre dans la solution du syndrome asthénopique, céphalique et/ou diplopique.

Épidémie de choléra en Algérie en 2018

AUTEUR

dr. chabane ghaouti

Optométriste à Ain Temouchent

Société Algérienne d'Ophtalmologie

palais des congrès, hôtel le méridien à oran , 2018-12-06 jusqu'a 2018-12-08

Santedz 2019 ©