Mid-peripheral corneal steepening after orthokeratology (ok)

D'après la conférence du Dr. OUZZANI Mhamed

{{ Math.ceil(time['minutes']) }} min read / 0 Commentaires / 35 Vues / Publié le 2018-12-30

La myopie est une amétropie, parfois évolutive dramatiquement, influencé par plusieurs facteurs (hérédité, Activité intérieur et extérieur, ordinateurs et tablettes, Lecture, sous ou non correction………etc.)

L’évolution moyenne de la myopie est de 0.5D par année, ce développement peut être associée à l’apparition, plus tard, à des complications oculaires comme la Cataracte, glaucome, décollement de rétine…etc.)

De là, cette myopie doit être contrôlée avec des stratégies visant à ralentir la progression d’au moins 50%, en induisant un défocus myopique sur la rétine périphérique, cela n’est possible qu’avec la présence d’une zone de courbure en mi périphérie cornéenne, cette dernière peut être générée par des méthodes de correction qui sont principalement : L’orthokératologie, lentilles souples multifocale.

Le but de cette étude était d’examiner rétrospectivement les données de patients porteurs de lentilles d’orthokératologie (OK) de la clinique de lentille de contact, à l’école d’Optométrie et science de la vision, université de Waterloo, Ontario, Canada. Afin de quantifier la modification de la courbure tangentielle mi-périphérique et de la puissance de réfraction totale dans cette zone.

AUTEUR

dr. ouzzani mhamed

Docteur en 2ème année d’optométrie à l’université d'Oran

Société Algérienne d'Ophtalmologie

palais des congrès, hôtel le méridien à oran , 2018-12-06 jusqu'a 2018-12-08

Santedz 2019 ©